Blog du mois

Soumis par JPB le lun 03/08/2020

Christophoros, le porteur du Christ.

Il fut un temps où les automobilistes avaient l’habitude d’accrocher une représentation de saint Christophe dans leur véhicule. Il était censé protéger le conducteur lors de ses déplacements.

Réprouvé était un géant qui aidait les gens à traverser un fleuve en les portant sur son dos. Un jour un enfant se présenta pour franchir le gué mais au cours du passage son poids devint si lourd que notre pauvre géant eut le plus grand mal à atteindre l’autre rive. A ce moment-là l’enfant lui dit qu’il venait de porter le Christ et qu’il s’appellerait désormais Christophe (Porte-Christ en grec).

Sur les tableaux comme dans la chapelle Saint Roch à Marie ou celui de la chapelle Saint Grat à Ilonse, il est représenté portant l’Enfant-Jésus sur ses épaules. Cette iconographie le rend facilement identifiable. Il est visible dans le retable attribué à François Bréa de l’église de Contes ou encore dans celui de Louis Bréa à Lieuche et même sur le mur de la chapelle d’Auron.

On comprend l’importance de sa protection pour nos anciens qui devaient franchir régulièrement des torrents. Curieusement à Roquebillière qui était soumis aux caprices de la Vésubie comme dans l’ensemble de la vallée on ne l’a pas ou plus représenté. On vénère saint Julien autre protecteur des voyageurs mais son histoire est confuse.

JPB