Un archange passe

Soumis par JPB le mer 05/08/2020

Sur les chemins du patrimoine, en devisant...

Avec la cathédrale Saint Michel de Sospel et les églises Saint Michel à Ilonse et Venanson, saint Michel apparait comme  un saint omniprésent dans le Comté de Nice. Dans l’église Saint Michel du Gast à Roquebillière, une statue du saint terrassant le Diable se trouve au maître-autel.  Il porte de grandes ailes déployées car c’est un archange!

Un saint est un modèle qui est proposé aux croyants après la mort du saint. Mais saint Michel est un saint à part comme Raphaël et Gabriel, un saint supérieur, un « arch-ange ». Il pèse les âmes le jour du jugement dernier avec sa balance, comme on peut le voir et l’admirer dans une fresque de Giovanni Canavesio à Notre Dame des Fontaines.  « … ora pro nobis peccatoribus…» (Priez pour nous, pauvres pécheurs), diront les croyants.

Le maître-autel de l’église de Venanson nous montre le couronnement de la Vierge encadrée par saint Joseph et notre saint archange. Claude Guigonis, ou Guigo, à l’époque, notaire puis baile (maire) de Venanson, était un pénitent  noir, membre du tiers-ordre de la Merci (ref. L. Thévenon). Il a demandé au peintre Guillaume Planeta (celui du XVIIe) de le représenter sur le tableau peint en 1645. La Vierge tend un scapulaire miniature avec la croix de l’ordre des Mercédaires.

Une agréable randonnée peut vous mener à la chapelle Saint Michel au col du même nom à Roccasparviera au-dessus de Duranus. Michel est un saint des hauteurs. Prenez le temps de laisser «passer l’archange».

Note: En dehors de celles déjà citées, la mise sous le patronage de Saint Michel des églises est fréquente dans le Comté de Nice: Saint Sauveur sur Tinée, Castagniers,  Castillon, Tende, La Croix sur Roudoule…

JPB