La Tour sur Tinée

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
02-12-2016

La Tour sur  Tinée

L'édification d'une tour sur le site a pu donner l'appellation du village. Pendant la paix romaine, le bourg fut une étape  sur l'axe routier romain qui menait de Nice à Embrun. Plus tard il sera sur le chemin de crête de la route de la Tinée lui apportant de l'importance.

Au XIIIe siècle un habitat existait à Alloche, lieu de la chapelle Saint Jean et un autre La Torre, situé au lieu actuel,  était encore un hameau d'Utelle; il faisait partie du comté de Vintimille-Val de Lantosque. Vers la moitié du XIIIe siècle, le comte de Provence lui donne son indépendance en le détachant de sa commune de tutelle. Saint Jean d'Alloche  est abandonné après l'épidémie de peste de 1467 qui décima presque tous ses habitants.

En 1388, La Torre passe sous la domination du comté de Savoie. Elle est alors, inféodée aux Grimaldi de Beuil qui vont la conserver jusqu'en 1621 (exécution d'Annibal).

Au XVIe le village se développe sur le plateau actuel. L'église est reconstruite à ce moment.

En 1700, le fief est racheté par le comte Della Chiesa. Ses descendants le gardèrent jusqu'à la Révolution. Toutefois, jusqu'à la fin du XIXe siècle, pour les curés de La Tour, la cérémonie d'investiture de leur paroisse s'est déroulée dans l'église du village primitif, la chapelle Saint-Jean.  

Source : Passeurs de mémoires

Photos : JPB.

Coordonnées
43.947, 7.1842
Zone Géographique
Tinée (Moyenne)
Cartographie ancienne
Carte de La Tour sur Tinée 1865

Carte de La Tour sur Tinée 1865