Saint André de La Roche

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
30-11-2016

Saint André de La Roche

Saint-André est mentionné une première fois dans un testament d'Odile en 999 ("hoc est quarta pars de villa que nominant Rocha" dans le chartrier de Saint Pons). Saint-André appartient pour un quart à l'abbaye de Saint-Pons. Les trois autres quarts sont liés au fief de Revel qui se trouve au quartier de Tourrette (Tourrette-Levens).

Le nom Saint André de La Roche apparait en 1223 (Raybaud Chabaud, seigneur de Saint André: Lou Sourgentin n°139). Le nom de la chapelle dédiée à Saint André aurait supplanté le nom de l'ancien  château en ruines. Par mariage, le fief de Revel avec une partie de Saint-André est revenu aux Thaon, seigneurs de Lantosque, en 1628. Après rachat d'autres terres, le fief est devenu le comté de Revel et Saint-André au profit des Thaon qui prennent le nom de Thaon de Revel.

Photo JPB.

La grotte de Saint André de La Roche, arche naturelle de 50 mètres avec une source (Fuon Cauda) dont l'eau est à température constante.

Coordonnées
43.7476, 7.286
Zone Géographique
Paillons (Les)
Cartographie ancienne
Carte de Saint André la Roche 1872

Carte de Saint André la Roche 1872