Note: Reliques

Le culte des reliques

Les reliques (reliquiae, en latin) sont les restes (corps ou objets) de personnes. La vénération ancienne se transforme en culte chez les chrétiens dès le début pour le Christ puis les martyrs et les saints. Au IVe siècle on construit des monuments pour abriter les reliques. Après une période de controverse pendant laquelle les conciles adoptent des positions contraires, le culte des reliques va se répandre dans toute l'Europe. La vie politique et religieuse des états, des villes et des lieux saints sera marquée par ce culte.

La croyance dans les manifestations miraculeuses de la présence des reliques est devenue très prégnante et malgré la dénonciation de la réforme protestante au XVIe, le Concile de Trente réaffirmera leur bienfaits. Ceci explique son importance pendant l'époque baroque et la présence de nombreux reliquaires et monstrances dans les lieux de culte.

Remarque: l'Invention est la découverte des reliques, la Translation est un transfert des reliques, la monstrance est un reliquaire laissant voir les reliques.