Note: Incamération

Incamération

Urbano Rattazzi, ministre de l'intérieur pendant le ministère de Cavour, donne son nom à une loi présentée à la chambre en 1854, relative aux corporations religieuses et à la saisie des biens ecclésiastiques. Cette saisie est un énorme soulagement pour le budget de l'État mais est résolument anticléricale. Rattazzi durcit cette loi par une nouvelle loi qui interdit au clergé tout acte contraire aux institutions et aux intérêts de l'État. Il réussit à faire voter cette loi dite « d'incamération » du 29 mars 1855 des biens ecclésiastiques, applicable au royaume d'Italie et aux provinces annexées. Cette loi touche très peu la Savoie, la plupart des domaines avaient été déjà vendus sous la Révolution française, mais les carmes déchaussés de Laghet et la Collégiale de Clans sont privés de leur patrimoine.

En résumé cette loi touche les ordres contemplatifs et mendiants qui n'ont pas d'utilité sociale et influera sur l'adhésion de la population au rattachement avec la France en 1860.