Note: Le Gothique

Le Gothique

Pour les italiens de la Renaissance l'art du moyen-âge était l'oeuvre des barbares, les Goths d'où le nom d'art Gothique mais en fait il s'agit d'un terme péjoratif. Il est né en 1130 lorsque l'abbé Suger fait construire l'église de Saint Denis en Ile de France et il durera jusqu'à la renaissance. 

La caractéristique du gothique réside essentiellement par l'utilisation d'une voûte sur croisée d'ogive. Les édifices sont plus élevés que ceux romans car la croisée d'ogive a permis de réduire les poussées et surtout l'ajout des arcs-boutants ce qui a permis de créer des ouvertures dans les murs où ont été installés les vitraux. 

Ce n'est pas la différence de technique de la voûte qui différencie le roman du gothique mais ce que ceci a apporté dans l'architecture de l'édifice: une plus grande dimension et de nombreuses innovations comme le triforium, des fenêtres hautes, des décorations de chapiteaux...

La technique de la pierre armée par le fer permit l'apparition du gothique rayonnant au XIVe. C'est une envolée vers la démesure des hauteurs, des vitraux, des longueurs. Puis vint le gothique tardif un siècle plus tard. Dit aussi gothique flamboyant il est très décoré. La pierre armée est taillée.

L'art gothique se dissipa à la Renaissance mais il eut un retour au moment du romantisme au XVIIIe que l'on appela néo-gothique. Il a subsisté jusqu'à nos jours.

J.P.B.