Note: Chartrier

Chartrier

Un chartrier désigne une collection de documents autrefois appelés chartres (et par dénaturation devenu chartes), essentiellement conservée tant par les anciennes institutions féodales et seigneuriales que par dans les institutions religieuses.

Les chartriers civils contiennent principalement des cartulaires, des terriers, actes d'hommage, d'aveux et de dénombrement liés au régime féodal de la propriété foncière, de reconnaissance par les vassaux ou les tenants ou censitaires, des traités de vente ou de mariage, lods et ventes, partage et douaires, livres de comptes... Tout acte portant sur l'acquisition et la dévolution des biens appartenant aux principaux propriétaires fonciers.

Les chartriers religieux ou ecclésiastiques contiennent également des cartulaires, et actes liés au régime féodal, comme dans les chartriers civils, et plus spécifiquement des documents de fondation de rentes permettant de financer les activités spirituelles (fondations d'obit, registres de confrérie, dédicaces…).

Exemple:

Chartrier de l'abbaye de Saint-Pons, hors les murs de Nice.