Mas (Le)

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
20-11-2016

Mas (Le)

Il y a eu probablement un peuplement ligure et un récit rapporte la présence de "Saint Arnoul" dans  la commune en 600. En 1038, le village est cité sous le nom de « Isnardo de Matio» dans un cartulaire de Lérins (seu Isnardo de Matio similiter cum filiis suis..).

En 1232, pour la première fois, le village « Castrum de Macio» est cité. Des fouilles archéologiques ont révélé qu'un château devait se trouver sur l'emplacement de l'église à partir du XIe, site d'une première implantation du village.

Au XIIIe, Le Mas devient le lieu d’un grand pèlerinage, un grand nombre de gens venant vénérer la relique du chef (la tête)Note de Saint Arnoux, évêque de Metz, conservée dans une crypte de l'église, aujourd’hui comblée. En 1348 le château est donné au frère Isnard de Albanis puis Bertrand de Grasse en hérite en 1351.

En  1388, l’acte de dédition est signé  entre les représentants de la ville de Nice et le comte de Savoie, Le Mas faisant partie de la viguerie de Puget est intégré au Comté. En 1393 les Laugier possèdent le fief puis en 1449 aux Busquet avant de revenir à Isnard  de Grasse en 1451. Les Grasse le conservent  jusqu'en 1553.

En 1584 les Caissotti achètent le fief. En 1625 le fief passe aux Fabri et en 1667 aux Claretti.

En 1718 à la convention de Paris suite à la guerre de succession d'Espagne, Le Mas qui constitue une enclave, est intégré à la France.

Photos JPB

Lien: www.commune-lemas.fr

Coordonnées
43.8427, 6.8585
Zone Géographique
Estéron
Cartographie ancienne
Carte du Mas 1836

Carte du Mas 1836