Lantosque

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
24-11-2016

Lantosque

Saint-Colomban  est créé au début du VIIe siècle. Après les invasions "sarrasines " (IX-Xe siècles) le pouvoir des comtes de Provence s'établit sur la vallée. Au IXe siècle, Charlemagne donne le fief à l’abbaye de Saint Pons. Un bourg se constitue au XIIe siècle autour de Loda.

En 1271, la seigneurie est inféodée aux Tournefort qui relèvent le château. À partir du XIVe siècle, la communauté s’est étendue sur toute la crête, en dehors des limites du castrum médiéval.

En 1388 Lantosque fait partie des seigneuries qui sont dédiées au Duc  de Savoie. Le commerce du sel par Levens, Utelle, Lantosque et le col de Fenestres vers le Piémont est florissant et Lantosque profite du passage des caravanes de mulets.

En 1518, c’est André de Tournefort qui est investi du fief; ses descendants vont le conserver jusqu’en 1699, date de son rachat par Jean Ribotti.

En 1542, pendant la guerre que se livrèrent le duc de Savoie, Charles III et le roi de France, François Ier, le village fut incendié par le seigneur d’Ascros.

En 1621, les pénitents blancs créent un hôpital afin de recueillir les nombreux pauvres du village et les passants démunis et en 1701, ce dernier le revend à Lazare Riccardi d’Onéglia (actuelle Imperia). Peu après, Victor Amédée II de Savoie confère à ce feudataire le titre de comte.

Lantosque  subit de nombreux tremblements de terre: en 1494, 1556, 1564  et en 1630, une épidémie de peste.

En 1705, le village est pillé par les soldats  de Louis XIV avec une nouvelle occupation de 1707 jusqu'en 1713. Pendant la guerre de succession d'Autriche où la France et l'Espagne sont opposées à l'Autriche et la Savoie, les troupes franco-espagnoles occupent en 1744 et 1747 le comté. Lantosque n'échappe pas à cette occupation. En 1792-1793 sous la Révolution en sous l'Empire, les troupes françaises seront à nouveau à Lantosque où la lutte contre les Barbets sera chaude.  

Dès 1860, date de l'annexion du comté de Nice à la France, le quartier du Rivet connaît une grande activité. Là se trouvait le relais des diligences avec les écuries, les entrepôts de fourrage. La gendarmerie siégeait également au Rivet. Son déclin date de la construction de la ligne de tramways qui desservit la Vésubie de 1909 à 1929. La première véritable route passant par Levens et Duranus atteint Lantosque en 1863. En 1894 sera ouverte la route entre Saint-Jean-La-Rivière et Plan-Du-Var. De 1920 à 1940, la présence de la troupe dans la commune, avec la construction de casernes militaires sera la cause d'une relative prospérité du village.

Coordonnées
43.9742, 7.3118
Zone Géographique
Vésubie (Basse)
Cartographie ancienne
Carte Lantosque 1874

Carte Lantosque 1874