Gattières

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
21-11-2016

Gattières

On trouve le nom de Gaterias dans le cartulaire de Saint Victor en 1037 (...dicitur Gaterias..."). Un habitat fortifié de ce même nom  est mentionné dès la première moitié du XIIIe siècle et notamment en 1235; il se dressait très probablement à l'emplacement du village actuel, mais le site qu'il occupe et sa structure partiellement concentrique suggèrent que sa fondation puisse être un peu plus ancienne. La proximité d'un gué pourrait expliquer l'origine du nom, mais ce n'est pas la seule plausible.

A partir de 1037 et durant le XIIe siècle, est mentionnée une église Sancti Stephani (Saint Etienne) dépendant de Gattières et qui pourrait en être la première paroisse. Par la suite, au moins depuis 1312, elle est mentionnée comme appartenant au territoire de La Gaude. Notre-Dame du Var est une autre église médiévale du territoire de Gattières: elle est mentionnée en 1247. Un prieuré, situé non loin du lit du Var,  protégeait peut-être le passage  à gué du Var. Une chapelle portant ce nom se trouve sur ce site.

L'église du village, dédiée à Saint Nicolas, est mentionnée en 1278. En 1338, le Var devint la frontière orientale de la France. Le territoire de Gattières resta cependant une enclave savoyarde sur la rive droite du Var et ce jusqu'en 1760, année où un traité entre les royaumes de Sardaigne et de France l'intégra au territoire national français.

Allégret de Mauléon, capitaine Gascon souvent qualifié d'«aventurier», mais comptant de hautes attaches en Savoie s'était emparé de la place de Gattières au cours d'un coup de main auquel Amédée VII n'était peut être pas étranger. Le 25 octobre 1388, De Mauléon vendait Gattières à Amédée VII pour le prix de 2000 florins. La Savoie possédait ainsi une tête de départ en rive droite du Var. L'importance de cet évènement se vérifia lors des guerres entre les deux rives du Var.

Le fief est attribué en 1390 à Napoléon Grimaldi. Par la suite Gattières sera en première ligne au cours des conflits qui opposent les états européens. 

Le traité de Turin (24 mars 1760) rectifiera la frontière entre le Royaume de France et celui de la Sardaigne. Gattières est ainsi séparé du Comté de Nice et rattaché à la France. Mais il faudra attendre 1860 avec le rattachement  pour que Gattières perde son statut de zone frontalière.

Photos JPB. Source Wikipédia et 06

Vestiges de remparts dans le village.

Coordonnées
43.7603, 7.1766
Zone Géographique
Var (Bas)
Cartographie ancienne
Carte de Gattières en 1833

Carte de Gattières en 1833