Cuebris

Cartographie du patrimoine architectural de l'arrière-pays du Comté de Nice. Localisation et informations  de 750 sites et édifices avec cartes et  coordonnées géographiques.

Mise à jour
21-11-2016

Cuébris 

C’est au XIe siècle que le nom de Cuébris, sous la forme latine Cobrium, apparaît pour la première fois dans un acte de donation, conservé dans le Cartulaire de Lérins (...alterum dicitur Cobrium...). Laugier Le Roux est alors le premier seigneur de Cuébris dont les documents portent trace. Puis de nombreuses familles seigneuriales se succèdent notamment la famille Flotte dont le nom restera lié à celui de Cuébris jusqu’au rattachement au Comté de Nice en 1760. 

Au début du XIVème siècle, Cuébris est le village le plus peuplé du Val de Chanan Cette situation est de courte durée, dès la seconde moitié du siècle, la moitié des habitants est partie. Le reflux est surtout dû aux intempéries, dont nous ne connaissons pas la nature, qui ruinèrent complètement et pour longtemps toutes les cultures. Ces calamités agricoles précédèrent de peu la fameuse épidémie de peste qui se répandit presque partout en Provence à partir de 1348 et qui atteignit les environs de Cuébris et La Cainée vers 1352. Les combats lors de la guerre civile en 1382 ravagèrent le Val de Chanan et le Haut Estéron. Le château de Cuébris fut détruit. La dédition du Comté de Nice à la Savoie en 1388 entraîna jusqu’en 1400 une série de luttes et de troubles...

Cuébris, commune frontière entre le Comté de Provence et le Comté de Nice, demeure provençale lors de la dédition du Comté de Nice au duc de Savoie en 1388. Enclave provençale dans le Comté de Nice, le territoire de la commune pose des problèmes de circulation et de passage. 

Ils font l'objet, pendant la première moitié du XVIIème siècle, d'instructions, conventions, lettres, contestations sur les droits exigés et les exemptions. Un bureau de douane y est installé.

Elle est rattachée au Comté de Nice par le traité de Turin qui, en 1760, procède à une rectification de frontière entre les deux états. Nissarde pendant trente-deux ans, elle redevient française par décret de la convention du 4 février 1793 qui institue les Alpes-Maritimes en 85ème département de la République. Sarde à nouveau en 1815 à l’effondrement de l’Empire, la commune retourne à la France 45 ans après.

Photos JPB

Coordonnées
43.8866, 7.0202
Zone Géographique
Estéron
Cartographie ancienne
Carte de Cuebris 1869

Carte de Cuebris 1869