Blog du mois

Le baroque, un classique… Bizarre.

L’itinéraire du circuit baroque dans nos vallées nous fait visiter les églises de Saint-Martin Vésubie, Belvèdére, La Bollène et quelques autres. Pourtant au moment de leur réalisation les commanditaires pensaient faire du classique. Il s’agissait de contrevenir au protestantisme qui n’avait pas trouvé sa place dans le Comté.

Bien que le terme barocco (irrégulier) soit connu au moyen-âge, il n’est employé en architecture dans le sens Baroque que nous lui donnons de nos jours que seulement depuis le 19ème siècle. En fait il désigne un style qui apparait après le Concile qui s’est déroulé en partie dans la ville de Trente en Italie au cours du 16ème siècle. L’Eglise réagissait à la Réforme protestante en prônant pour les arts par décret une esthétique de représentation des saintes images visant à limiter certains excès.

Curieusement cela va conduire à une ornementation enrichie pour la peinture, la décoration et finalement l’architecture. Le baroque se diffusera dans le Comté de Nice à partir du 17ème siècle.

En peinture c’est par des jeux d’ombre qu’il s’exprime, en sculpture par l’utilisation de surcharge et l‘impression de mouvement. En architecture pour faire simple il faut lui ajouter la richesse des stucs et la théâtralité du décor.

Admirez les retables aux colonnes torses recouvertes de pampres et les façades en « rideau de scène » de nos églises. Lorsque on décide de reconstruire au 17ème dans nos vallées un édifice religieux en ruine ou détruit par un tremblement de terre on le fera comme il est normal de le faire c’est-à-dire de « manière classique » !

 Note : Le gothique (par référence aux Goths) était l’art du Moyen-Age et le roman (temps des langues romanes) sera distingué du gothique bien plus tard. Comme souvent ce sont des études postérieures qui vont appliquer un vocable, que ses contemporains ne connaissaient pas, à un style antérieur.

Jean-Pierre Bouret

Rubrique N° 32 du mois août 2017.

Sur les chemins du patrimoine, en devisant...

A consulter sur Le Portail VésubienPortail vesubien