Blog du mois

Mossa de père en fils.

Alexis Mossa (c.1844-1926) fut au tournant du XXème siècle le peintre officiel du carnaval de Nice et le promoteur des Beaux-Arts dans cette ville. Sa passion le conduisit à dessiner des milliers d’aquarelles dans le nouveau département des Alpes-Maritimes. Ainsi il nous a transmis des dessins précieux sur l’état des églises et des chapelles des coins les plus reculés du département. Il a contribué à leur redécouverte et parfois leur protection.

Pendant 50 ans il va sillonner les routes de l’arrière-pays seul d’abord puis avec son fils Gustave-Adolf (1883-1971) qu’il a formé à la peinture et qui continuera son œuvre pour les Beaux-Arts en lui succédant comme conservateur.

 Mais le talent pictural d’Alexis Mossa se double d’une grande perspicacité. En 1911 il découvre sous un badigeon les peintures murales de la chapelle Saint Sébastien à Coaraze et en 1919, il découvrit aussi sous la chaux les fresques d’Andrea de Cella de la chapelle Saint Sébastien à Entraunes.

Il a fait de nombreux dessins et il a étudié surtout les chapelles peintes comme il l’a fait à Venanson pour la chapelle Sainte Claire. Il a consacré l’été 1884 à parcourir et faire des aquarelles en Vésubie. Son œuvre constitue un inventaire patrimonial de l’ensemble des vallées qui est déposée en grande partie au musée Masséna à Nice.

Jean-Pierre Bouret www.montnice.fr

Jean-Pierre Bouret

Rubrique N° 41 du mois de mai 2018.

Sur les chemins du patrimoine, en devisant...

A consulter sur Le Portail Vésubien Portail vesubien